Vous êtes propriétaire et souhaitez réaliser vous-même des travaux de rénovation énergétique au sein de votre logement ? Problème : seuls des travaux effectués par des entreprises professionnelles du bâtiment permettent d’obtenir un financement de l’ANAH, Agence National de l’Habitat. Mais depuis janvier 2015, l’organisme expérimente un tout nouveau dispositif d’accompagnement financier : l’auto-réhabilitation accompagnée.

TRAVAUX DE RÉNOVATION : UNE AIDE TECHNIQUE ET FINANCIÈRE POUR LES FAIBLES REVENUS
Cette démarche, proposée depuis des années par associations, est destinée aux propriétaires à faibles revenus.
« L’objectif du dispositif est d’inscrire ces projets dans une démarche d’insertion sociale de ménages de propriétaires occupants en grande difficulté et/ou d’optimisation du coût global des projets, rapporte un bulletin officiel signé par le Ministère du Logement, l’ANAH et le Ministère du Développement durable en février 2015. (…) Le propriétaire réalisant lui-même une partie des travaux doit ainsi pouvoir bénéficier d’une prestation d’accompagnement et d’encadrement technique, réalisée dans le cadre d’un contrat passé directement avec un organisme d’auto réhabilitation ».
Ces chantiers d’auto-réhabilitation accompagnée pourront alors non seulement bénéficier de l’aide financière de l’ANAH, mais également du programme Habiter Mieux.

Les professionnels du bâtiment ne sont pas en reste de ce nouveau dispositif : le bulletin conseil ainsi de « faire appel à ces derniers autant que nécessaire, en particulier sur les postes nécessitant une technicité particulière et, de manière générale, lorsque la réalisation de certains travaux ne pourra pas s’inscrire dans le cadre d’intervention prescrit en matière d’auto réhabilitation ».
Un bilan sera alors dressé fin 2015 afin d’évaluer cette expérimentation nationale.