Connaissez-vous le crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE) ? Cette réduction d’impôt de 30% concerne les particuliers ayant effectué des travaux de rénovation dans leur habitation principale.
Mais attention, seuls les travaux d’isolation réalisés entre le 1er septembre 2014 et le 31 décembre 2015 seront pris en compte par cette déduction fiscale. Il en va de même pour les achats de matériaux, équipements et appareils éligibles à cette mesure. Il vous reste donc encore 6 mois pour profiter de cette mesure !

Pensez à bien conserver chaque facture et justificatifs de dépenses, et à énumérer ces travaux et achats lors de votre prochaine déclaration d’impôts.
Cette mesure du gouvernement vient remplacer le CIDD, crédit d’impôt pour le développement durable, qui concernait les dépenses faites entre le 1er janvier 2014 et le 31 août 2014, et dont le taux variait entre 15 à 25%.
Aucune condition de ressources n’est exigée pour ce nouveau crédit d’impôt. De plus, contrairement au CIDD, il n’est pas obligatoire d’effectuer des « bouquets » de travaux avec le CITE.

COMMENT CALCULER SON CRÉDIT D’IMPÔT POUR LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE ?
Vous souhaitez connaître le montant de ce crédit d’impôt que vous serez en mesure d’obtenir ? Il existe des simulateurs de crédit d’impôt pour la transition énergétique.
Il vous faudra pour cela préciser le type de travaux ou d’installation envisagé (chaudière, pompe à chaleur, isolation des murs, isolation des combles, etc.), et l’ancienneté de votre maison (plus de deux ans ou moins).